Et si le numérique représentait l’avenir du papier ?

4 janvier 2016 | 0 commentaires

Vous êtes ici : Accueil » Marketing offline to online » Et si le numérique représentait l’avenir du papier ?
Et si le numérique représentait l'avenir du papier ?
QR codes, réalité augmentée, reconnaissance d’images, NFC… Aujourd’hui, le livre papier s’enrichit grâce à ces différentes technologies dans des domaines comme la publicité, l’édition ou encore la presse. D’un autre côté, le numérique s’inspire du papier pour innover toujours plus. Lettres Numériques vous propose dans ce billet un panorama des technologies qui font du papier un objet de plus en plus connecté, qui n’est pas près de disparaître !

Papier connecté : quelles technologies ?

Différentes technologies permettent d’enrichir le papier. La première n’a plus vraiment de secrets pour nous : les QR codes, une technologie qui s’est essoufflée ces dernières années. Nous vous en avions déjà parlé, que ce soit à l’occasion de la sortie en papier de la BD documentaire interactive Anne Frank au pays des mangas ou pour la collection » Récits d’objets « des éditions Invenit. Plus récemment, les Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique ont choisi cette même technologie pour enrichir de vidéos l’ouvrage, disponible en trois langues, qui accompagne l’exposition 2050, une brève histoire de l’avenir.

Si le QR code était à la mode il y a quelques années, il semble que la reconnaissance d’images soit en train de le détrôner. La technologie ne nécessite pas de visuel spécifique puisque le code est directement intégré à l’image (cf. notre précédent article sur le sujet). Comparable à l’application » Shazam » pour la musique, la reconnaissance d’images est de plus en plus utilisée. Revenons à Invenit et son projet Incunables ou à des innovations comme celles des Editions animées. Mieux encore : un passage vers la 3D en temps réel avec le cahier de coloriage que Disney a récemment mis au point. Dans un autre domaine, découvrez l’application GRF+ qui permet de scanner les pages des codes juridiques publiés par le Groupe Revue Fiduciaire pour savoir si le contenu est toujours valide ou non, outil pertinent au vu des nombreuses mises à jour que connaissent ces ouvrages.

Papier et numérique, une inspiration mutuelle

QR code, réalité augmentée et reconnaissance d’images sont autant de possibilités d’enrichissement du contenu papier. D’autres innovations ont également vu le jour comme les cahiers intelligents qui permettent d’enregistrer vos notes manuscrites en numérique, à l’image du RocketBook et du Bamboo Spark, dont nous vous parlons plus en détail au sein de notre dossier spécial.

Si le support papier s’enrichit grâce au numérique, nous pouvons également constater le contraire, c’est-à-dire la volonté de s’appuyer sur les caractéristiques du papier pour enrichir le numérique. Il suffit de penser aux liseuses, supports qui tendent à s’approcher le plus possible du livre papier pour un confort de lecture optimal. Le numérique s’inspire donc du papier pour innover. À ce propos, nous vous parlions il y a quelque temps du Paperfold de Human Media Lab mais aussi du Digital Paper de Sony (voir notre article sur le sujet). Prochainement, Noteslate Shiro (à lire également dans notre dossier spécial) proposera une liseuse d’un nouveau genre, qui permet dans ce cas d’annoter directement le contenu numérique mais aussi de dessiner et d’écrire, grâce à un stylet spécial.

Un papier 100% connecté

Depuis peu, l’enrichissement du papier est également possible grâce à la technologie NFC (Near Field Communication). En mars dernier, ArjoWiggins Creative Papers, un grand fabricant de papier, et ADSP, une régie publicitaire, ont collaboré pour mettre au point le PowerCoat Alive, un papier connecté dans lequel a été directement intégré une puce NFC. Alors que les autres technologies requièrent l’installation préalable d’une application sur smartphone, le PowerCoat Alive est quant à lui conçu pour opérer une conduction directe entre le papier et le téléphone.

Ainsi, il vous suffit de poser votre appareil sur la page pour faire apparaitre à l’écran un contenu enrichi (vidéo, son, etc.) en lien avec le contenu papier. Cette technologie est actuellement exploitée dans le domaine de la publicité mais pourrait également être utilisée dans des projets éditoriaux. Avec le PowerCoat Alive, les possibilités sont nombreuses et pourraient en inspirer plus d’un : par exemple l’ajout de contenus vidéo (interview d’auteurs, bande annonce en quatrième de couverture, etc.), de contenus audio et bien d’autres enrichissements. Mais n’oublions pas que l’augmentation des livres papier a un coût, qui doit être pris en charge par l’éditeur…

Grâce au numérique, l’avenir du papier pourrait donc être assuré. Non seulement parce que le mariage entre ces deux supports ouvre d’autant plus le champ des possibles, mais aussi parce que l’enrichissement du papier apporte une réelle plus-value pour les personnes en situation de handicap. Nous avons abordé les domaines de la publicité et de l’édition mais les technologies présentées dans cet article pourraient également révolutionner la presse papier qui rencontre actuellement de grandes difficultés. Enfin, si les innovations présentées ici demeurent parfois encore instables d’un point de vue technique et sont susceptibles de disparaitre, il n’en demeure pas moins certain que le papier et le numérique se côtoieront de plus en plus à l’avenir.
Source : rtbf.be
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez